La violence domestique

L’aspect particulièrement sérieux de ce type de violence est que la menace provient de l’environnement de vie immédiat. Cela signifie habituellement le domicile de la personne, et donc l’endroit le plus personnel pour elle. Vivre une violence commise par une personne qui est ou était une personne de confiance, dans un environnement censé offrir la protection et la sécurité, montre clairement comment ce type de violence s’attaque à l’espace le plus intime d’une personne et comment elle viole leurs droits individuels et leur droit à la liberté. La violence domestique affaiblit et détruit la confiance en soi et a des conséquences sévères pour le corps et l’esprit de la personne affectée.

Les formes de violence

La violence mentale signifie…

l’intimidation, les insultes, les agressions verbales, l’humiliation
la pression par les menaces, par exemple des menaces de séparation des enfants
l’intimidation par les regards, les gestes, les mots ou les actes
la destruction de propriété, l’enfermement dehors ou à l’intérieur
le contrôle des actions, des fréquentations et des allées et venues de la personne
la déclaration que la personne souffre de troubles mentaux
l’assignation de culpabilité

La violence sociale signifie…

ne plus pouvoir prendre ses propres décisions
l’utilisation des enfants comme moyen de pression
être traité comme un serviteur
être calomnié et dénoncé dans son environnement social
l’isolement continu de sa famille, des connaissances et des amis

La violence économique signifie…

on vous interdit de trouver un emploi
on vous alloue de l’argent, on vous refuse de l’argent ou on vous empêche de gérer l’argent
vous êtes obligé de souscrire à des contrats ou des garanties

La violence sexualisée signifie…

les attouchements sexuels
être forcé de pratiquer des actes sexuels sans consentir
le viol

Suggestions de comportement pour les personnes affectées

Si vous vivez dans une relation dans laquelle une escalade ne peut pas être exclue des possibilités, ou si vous avez déjà vécu des accès de violence de la part de votre partenaire, vous devriez effectuer des préparations pour vous protéger, vous et v

Obtenir des informations sur la violence domestique/le harcèlement des médias, par exemple l’Internet…
Documenter de manière précise le déroulement de la violence – lieu, heure, témoins, ce qui s’est passé…
Obtenir des certificats médicaux sur les blessures subies dès que possible.
Prendre la précaution de garder les documents importants en lieu sûr (copier les documents) – cela vous donnera plus d’indépendance et de sécurité financière après une séparation.
Pour votre propre protection, éviter de parler ou menacer de quitter votre partenaire – vous devez d’abord prendre une décision claire et avoir un endroit sûr où aller.
En cas de menaces de violence ou de nouvelle escalade, appeler la police si possible – téléphone 110
Si vous souhaitez être protégée dans une maison pour les femmes, appelez. Les maisons de protection des femmes sont en général toujours disponibles, et peuvent être contactées par la police.
Vous devriez absolument contacter notre centre de conseil pour parler des mesures de protection supplémentaires ou des plans d’urgence. Une discussion peut parfois s’avérer très utile et soulageante en soi.
© 2019 betaworks | Deutsch English عربى Français