Harcèlement criminel – Définition

Le terme équivalent anglais, « stalking », vient d’origine du langage de la chasse et décrit le fait de traquer, d’approcher de manière furtive ou d’encercler une proie.

Il n’existe aucune définition uniforme du harcèlement criminel. Le harcèlement désigne souvent le suivi et le harcèlement délibéré et malicieux d’une personne, menaçant sa sécurité.

Il n’y a pas de comportement spécifique qui a lieu dans tous les cas. Cela signifie qu’il n’existe aucun moyen de conclure qu’il y a harcèlement criminel sur la base d’un comportement particulier. Le harcèlement est une combinaison de plusieurs actions différentes au cours d’une longue période de temps.

Depuis le 31/03/2007, le harcèlement est punissable par la loi. En 2007, l’infraction du harcèlement a été introduite dans la § 238 du Code Criminel Allemand (StGB). Dix ans plus tard, le 10/03/2017, les législateurs ont reconnu un besoin de correction et ont entrepris une revue des paragraphes sur le harcèlement.

Selon la nouvelle version des paragraphes sur le harcèlement, il suffit maintenant que le comportement du criminel soit propre à une limitation sévère de la façon de vivre de la victime. Il n’est plus nécessaire que la victime ait été forcée de changer sa façon de vivre pour que le comportement du criminel soit punissable par la loi.

Comportements typiques

Communications indésirées constantes, par exemple par des lettres, des appels téléphoniques, des e-mails, des SMS, WhatsApp…
Une observation persistante, une surveillance et un suivi de la victime, même jusqu’à leur lieu de vacances
L’attente démonstrative, devant la maison par exemple, l’appartement ou le lieu de travail
Le questionnement des voisins, des connaissances, des collègues de travail
Le vol et/ou la lecture du courrier de la partie lésée
La surveillance du téléphone portable grâce à des logiciels d’espionnage
L’envoi de cadeaux ou d’objets
Le placement d’annonces dans les journaux
La commande à distance de colis au nom de la victime
La résiliation du contrat de fournisseur d’énergie pour le foyer de la personne affectée
L’utilisation d’autres personnes ou institutions pour contacter les victimes
Les insultes et les menaces de violences, jusqu’aux réelles agressions physiques
Les dommages causés à la propriété de la victime
La manipulation des véhicules
L’effraction dans les domiciles
Le harcèlement de membres de la famille proche, d’amis, de partenaires
Les dommages à la réputation et la discréditation

Nous offrons des conseils aux personnes affectées, ainsi qu’aux membres de la famille, aux spécialistes et aux citoyens intéressés.

© 2019 betaworks | Deutsch English عربى Français